Partenaire de l’UEFA depuis plusieurs décennies, Adidas prolonge avec l’instance européenne jusqu’en 2024.

Fournisseur du ballon officiel de l’Euro depuis 1968 et du ballon de la Ligue des champions depuis 2001, Adidas sera encore et toujours visible dans les compétitions européennes gérées par l’UEFA et ce, jusqu’en 2024. Le choix de poursuivre cette longue collaboration ne surprendra donc personne tellement la marque aux trois bandes est associée aux différentes compétitions européennes.

Pour cette nouvelle collaboration, les deux parties se sont accordées sur l’ambition d’aller encore plus loin. Ainsi, outre le partenariat autour de la C1, c’est la compétition féminine qui entre désormais dans le cadre de cette association, et ce jusqu’en 2025. « Ce nouveau partenariat avec Adidas est un autre grand pas en avant pour nous aider à développer le football féminin avant ce qui promet d’être une année mémorable en 2022. Nous sommes maintenant à mi-chemin de notre stratégie quinquennale Time for Action conçue pour donner au football féminin européen la meilleure plate-forme possible pour prospérer » a notamment expliqué Nadine Kessler, responsable du football féminin à l’UEFA.


Dans la corbeille, il y a bien sûr l’Euro 2024, organisé en Allemagne. Sur les terres donc de l’équipementier. À l’image de la Coupe du Monde 2006 organisée sur le sol allemand et qui avait été un moment privilégié pour Adidas, l’Euro 2024 sera une nouvelle occasion pour l’équipementier de procéder à une nouvelle démonstration de force.

« Notre relation avec l’UEFA s’étend sur des décennies et nous a permis d’être au cœur de certains des moments les plus emblématiques de l’histoire du sport. C’est un honneur non seulement de maintenir notre position de longue date en tant que supporter clé du football européen masculin, mais également de l’étendre au football féminin. Dans cet esprit, j’attends encore plus avec impatience l’Euro féminin 2022 en Angleterre. L’Allemagne étant notre port d’attache, la compétition de l’Euro 2024 en particulier sera une compétition spéciale pour nous, car nous accueillerons le reste de l’Europe pour ce qui s’annonce comme un événement sportif véritablement mondial », affirme Kasper Rorsted, PDG d’Adidas.

L’Euro 2022, prévue du 6 au 31 juillet en Angleterre, sera une édition vraiment particulière. L’épreuve a été repoussée en 2022 à la suite du report d’un an de l’Euro masculin 2020 pour cause de Covid-19. Or, cette édition de l’Euro féminin (2021 donc) était promise à l’origine… à Nike, sponsor de l’UEFA pour ses compétitions féminines depuis 2019 et qui devait le rester jusqu’en 2021, Euro compris. Adepte des compromis, l’UEFA a trouvé une solution : pour l’Euro anglais le ballon restera à Nike, à Adidas les vêtements officiels. Il n’y a pas en revanche de présence simultanée des deux géants en Ligue des champions féminine : Adidas succède à Nike pour le ballon officiel et à Esprit pour les vêtements officiels.


Développer l’accessibilité du football

La marque aux trois bandes renforce ainsi son implication dans le football féminin pour la période 2021-2025, et développe un autre axe dans le cadre de son association avec l’UEFA : l’engagement pour le développement de la pratique du football. Les deux acteurs travailleront ainsi conjointement à la création d’initiatives développées pour offrir un accès au football au grand public grâce à l’entité Adidas Football Collective.

Dans cet état d’esprit, Adidas a participé ces trois dernières années à la création de terrains de sport en France, à quelques pas du Stade de France (Seine-Saint-Denis) avec le playground ZZ (Zinédine Zidane), à Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne), le « Playground of possibilities » de Paul Pogba et a enfin inauguré il y a quelques semaines, un terrain multisports à Nanterre (Hauts-de-Seine).