Billetterie en berne, marché des transferts moins dynamique, l’Olympique Lyonnais a été durement touché par les restrictions sanitaires. OL Groupe a vu son activité chuter de 20% au premier trimestre. Toutefois, ses revenus publicitaires ont augmenté.

A l’issue du 1er trimestre de son exercice 2021, l’Olympique Lyonnais a vu le total du produit de ses activités (hors trading de joueurs) reculer de 12%, à 51,1M€ contre 58.2 M€ un an plus tôt. Ce recul est tiré par la forte baisse de la billetterie et des recettes de l’événementiel.

Sur le trimestre, la billetterie recule de 88%, à 1,1 M€. En revanche, les revenus issus des droits TV et marketing progressent de 9% (37,7 M€), tout comme la publicité (+14% à 8,5 M€). Et ce, avec notamment le nouveau contrat de partenariat signé avec Emirates pour 5 ans à compter de cette saison, et la mise en œuvre des nouveaux contrats signés avec Adidas, Groupama (naming) et Mastercard (désormais partenaire maillot de l’équipe féminine).