Après le Mercedes-Benz Superdome, le «Stripchat Superdome» ? La franchise des Saints de la Nouvelle-Orléans a annoncé que le constructeur automobile ne renouvellera son contrat de naming de l’enceinte au-delà de 2021, Stripchat, site web pour adultes, a sauté sur l’occasion pour s’offrir une publicité à bon compte.

Dans un courriel envoyé à Yahoo Sports, il se dit prêt à offrir 15 M$ pour être le nouveau namer du Superdome. «À notre avis, la Nouvelle-Orléans est la capitale du parti des États-Unis, explique le directeur de la communication, Max Bennett. Elle a toujours été synonyme de vie nocturne et de divertissement. Elle s’anime la nuit, avec du public sur la promenade aux teintes de néon de l’un des quartiers les plus célèbres de la vie nocturne au monde : Bourbon Street.»

«Nous avons cherché à pénétrer le monde du sport et pensons que c’est une merveilleuse opportunité de le faire», poursuit Stripchat, revendiquant plus de 60 millions de visiteurs par mois. Il est peu probable qu’une ville ou une franchise accepte ce type d’offre. A la Nouvelle-Orléans, la propriétaire des Saints, Gayle Benson, est une fervente catholique. Stripchat n’est pas le premier à tenter sa chance ainsi. BangBros, une société de production de films porno, a proposé 10 M$ pour les droits de naming du American Airlines Arena, antre du Miami Heat (NBA). La technique est grossière, mais elle marche à tous les coups.