La saison de NFL ne doit reprendre qu’en septembre. Mais ces activités ne sont pas totalement suspendues par l’épidémie de coronavirus. La ligue nord-américaine a plusieurs rendez-vous dans les prochaines semaines. Sa draft annuelle (la sélection des joueurs universitaires par les franchises) est maintenue, mais elle aura lieu à huis-clos.

La Ligue nationale de football américain (NFL) maintient son grand rendez-vous annuel de la draft, prévue en avril à Las Vegas (23-25 avril), mais à huis clos. Elle se déroulera sans les évènements publics qui l’entourent traditionnellement, compte tenu de la pandémie de coronavirus. «Cette décision reflète notre plus haute priorité: la santé et la sécurité de tous les fans et citoyens», indique Roger Goodell, le commissaire de la NFL. «La NFL explore des options innovantes sur la manière dont sera conduit le processus et communiquera ces informations lorsqu’elles seront disponibles». La draft fait partie des événements majeurs de la NFL. Elle attire des centaines de milliers de fans là où elle se déroule. C’est aussi un rendez-vous prisé des partenaires.

La NFL clarifie sa situation alors que les casinos et hôtels de Las Vegas annoncent leur fermeture. Le contexte lié au coronavirus a également conduit la NFL à retarder toutes les activités de ses joueurs prévues pour avril et liées à la présaison ainsi qu’à la période des transferts pour les agents libres (joueurs sans contrat) qui commence ce mercredi. La ligue interdit aux équipes d’inviter des joueurs pour visiter leurs installations. Le personnel médical des franchises ne pourra pas non plus se déplacer pour effectuer ses propres tests sur ces joueurs libres de contrat. En revanche, les équipes peuvent à la fois examiner les dossiers médicaux des joueurs tenus par leurs anciens clubs et éventuellement effectuer des examens médicaux dans la ville où ils se trouvent. Enfin, les équipes ont également reçu l’ordre de fermer leurs locaux et installations au cours des quinze prochains jours.