Cofidis Group annonce poursuivre son engagement dans le cyclisme durant les quatre prochaines saisons (jusqu’en 2025). L’entreprise prolonge également son soutien à l’équipe handisport et s’apprête à constituer une équipe féminine qui débutera dès l’année prochaine.

L’engagement de Cofidis Group dans le cyclisme, initié en 1997, s’achevait initialement à la fin de la saison 2022. Le spécialiste du crédit à la consommation s’engage à augmenter le budget de l’équipe UCI World Tour d’1,5 M€ par an (11,5 M€ en 2020). « L’objectif, c’est de se faire une place et d’être incontournable dans les plus grandes compétitions du calendrier, assure Cédric Vasseur, manager général de l’équipe cycliste. Les ressources mobilisées et l’engagement de Cofidis dans le cyclisme, par sa longévité au plus haut niveau, seront des arguments précieux pour constituer une équipe performante ».

Lorsqu’on l’interroge sur la pérennité de l’engagement de Cofidis, Thierry Vittu, Directeur des Ressources Humaines, membre du Comité exécutif et Président de Cofidis Compétition, aime rappeler le fondement de cet engagement. « Régulièrement, nous nous interrogeons sur la pérennité de notre engagement, nous a-t-il confié. Nous continuons de penser que cet investissement dans le cyclisme reste profitable et utile à la marque Cofidis. Et que les retours sont toujours positifs soit en matière de notoriété, soit en matière d’image, mais aussi de communication vis-à-vis de l’externe ou de nos collaborateurs. »

« Une ligne rouge à ne pas dépasser »

Un constat qui dépasse les frontières de l’Hexagone : le groupe est présent dans neuf pays en Europe où l’équipe cycliste contribue également à gagner en visibilité et donc à prendre part à leurs développements. « La combativité, l’esprit d’équipe, la solidarité, l’effort collectif, qui sont des notions essentielles au sein de l’équipe, sont également véhiculées au quotidien au sein de nos entreprises », explique encore Thierry Vittu.

Cofidis se dit ouvert à des partenaires, mais sans partager le nom de l’équipe, « une ligne rouge à ne pas dépasser ». « Nous sommes ouverts à des partenariats, oui. Si des partenaires souhaitent s’associer à notre aventure, notre porte est ouverte pour discuter. Mais il y a une ligne rouge à ne pas dépasser c’est celle du co-naming. L’équipe s’appelle Cofidis et ce sera ainsi jusqu’en 2025 au moins. »

Une équipe féminine pour 2022

Une nouvelle équipe Cofidis va faire son apparition sur la route. Une équipe féminine débutera la saison prochaine en Continental (2e division) et bénéficiera d’un budget de l’ordre d’un million d’euros par an. Cofidis devient ainsi la troisième équipe cycliste française de haut niveau, après Groupama-FDJ et Arkea-Samsic, à monter un groupe féminin. « Notre dispositif sportif doit être le reflet des engagements de Cofidis », insiste Thierry Vittu en soulignant que « l’année prochaine, nous aurons une équipe masculine, une équipe féminine et une équipe handisport (créée en 1999, ndlr) que l’on accompagne depuis dix ans maintenant. Nous serons les seuls à disposer d’un dispositif aussi complet et chapeauté par une seule tête. » (Cédric Vasseur, ndlr).

« Avec cet horizon 2025, une nouvelle phase de développement va commencer, apprécie Cédric Vasseur. Elle offre une stabilité et permet de débuter une nouvelle ère où nous nous attacherons à être plus ambitieux. »