2021 sera une année charnière pour le cyclisme professionnel. Alors qu’un tiers du peloton doit renouveler ses partenariats, la crise sanitaire de la Covid-19 vient compliquer l’équation. L’annonce de l’arrivée de Citroën et la prolongation du contrat des deux marques allemandes Bora et Hansgrohe sont perçues comme des lueurs d’espoirs.

Samedi, Bora et Hansgrohe ont profité de l’attention du grand départ du Tour de France pour annoncer prolonger leur contrat de sponsoring jusqu’en 2024. Bora, une entreprise bavaroise spécialiste de l’aspiration vapeur sur table de cuisson, était devenue en 2015 le sponsor principal de l’équipe de Peter Sagan. Elle avait été rejointe en 2017 par Hansgrohe, un autre groupe allemand, devenu cosponsor de l’équipe.

« Je suis très fier de pouvoir continuer à compter sur le soutien de nos deux sponsors les importants, qui récompense aussi notre travail acharné, a salué Ralph Denk, directeur sportif de l’équipe, dans un communiqué. Mon grand rêve est une victoire sur le Tour de France et nous voudrions aussi remporter le (classement par équipes) World Tour dans les prochaines années. » L’équipe allemande avait terminé à la deuxième place du classement UCI par équipes en 2019 avec 47 victoires, dont quatre de Peter Sagan, derrière Deceuninck-Quick Step (68 succès).