ASO (Amaury Sport Organisation) relance le Tour de France Femmes. Il commencera le 24 juillet 2022. L’épreuve comptera huit jours de course et sa première étape sera jugée sur les Champs-Élysées, le jour même de l’arrivée du Tour de France 2022.

Un Tour de France féminin a existé par le passé sous différentes formes. Organisé en parallèle du Tour de 1984 à 1989, il a eu lieu ensuite avec d’autres organisateurs sous d’autres appellations avant de disparaître à la fin de la décennie 2000, faute de financement. On ne connaît pas encore le parcours de ce nouveau Tour de France Femmes. ASO prévoit de le dévoiler le 14 octobre prochain à l’occasion de la présentation de l’édition 2022 de la Grande Boucle.

Déjà un namer

À la différence du Tour masculin, l’épreuve féminine aura un partenaire titre. Le partenaire associé de la course appelée « Tour de France Femmes avec Zwift » sera pendant les quatre prochaines années la plate-forme mondiale de fitness en ligne Zwift. « Nous cherchons à renforcer notre investissement dans le cyclisme féminin et à véritablement contribuer à la croissance et au développement de ce sport », explique Eric Min, PDG et cofondateur de Zwift. « Ce projet a été préparé durant de longs mois après le succès du Tour de France virtuel sur Zwift l’année dernière ».

« Travailler à la construction d’une épreuve telle que le Tour de France Femmes avec Zwift, c’est offrir au cyclisme féminin un événement propre à mettre en valeur les qualités sportives de championnes d’exception » commente Christian Prudhomme, Directeur du Tour de France. « Cet acte de naissance représente la perspective de voir une course féminine se hisser au sommet des événements majeurs de la planète sport. Les championnes y manifesteront leur volonté de se départager sur des parcours exigeants, pour aller chercher le plus prestigieux des trophées, le Maillot Jaune ».

Plusieurs partenaires de l’édition masculine

Plusieurs partenaires du cyclisme et du Tour de France s’engagent dans ce projet de devenir la course-phare du calendrier cycliste féminin international. On retrouve ainsi LCL. La banque parrainera le maillot jaune, en tous points semblable à celui du Tour de France. Idem pour le distributeur E.Leclerc avec le maillot à pois de la montagne. Le fabricant de cycles Liv Cycling parrainera le classement de la meilleure jeune et la FDJ, partenaire de La Course by le Tour de France (prochaine et dernière édition samedi 26 juin, ndlr) et du futur Paris-Roubaix femmes, rejoindra les partenaires majeurs de l’épreuve. « C’est la dernière édition de La Course By Tour de France avec FDJ, qui aura offert une belle exposition au cyclisme féminin et permis la création du Tour de France Femmes, souligne Stéphane Pallez, présidente directrice générale du groupe. C’est une avancée majeure pour le cyclisme féminin. FDJ est investi dans la promotion du sport féminin depuis de nombreuses années et nous nous réjouissons d’être partenaire de cette nouvelle épreuve. » En tant que Partenaire Officiel, l’horloger suisse Tissot sera lui en charge du chronométrage.

La course bénéficiera par ailleurs d’une couverture télévisée quotidienne en direct, suivant un accord avec France Télévisions et l’UER (Union Européenne de Radiodiffusion), pour une diffusion sur des grandes chaînes généralistes européennes de 54 pays. Comme pour le Tour de France, France Télévisions aura en charge la production du signal international.

« C’est un grand moment pour le cyclisme féminin professionnel, se réjouit Anna van der Breggen, cycliste professionnelle de l’équipe SD Worx. Le Tour de France est la course la plus célèbre du cyclisme. C’est un véritable rêve pour beaucoup des membres du peloton féminin de participer à une telle course. Je suis convaincue que le Tour de France Féminin avec Zwift nous aidera à développer encore plus notre sport en nous donnant une opportunité médiatique de faire découvrir l’enthousiasme du cyclisme féminin à de nouveaux publics. »