Champion du monde amateur 2015 et premier poids lourds français médaillé d’or en 2016 aux Jeux olympiques de Rio, à 25 ans, Tony Yoka symbolise le renouveau de la boxe en France. Le Coq Sportif l’accompagnera dans ses prochains combats et lui prépare actuellement une tenue fabriquée entre la France et l’Angleterre pour son combat du 7 avril contre son compatriote Cyril Leonet. On retrouvera entre autre des détails bleu, blanc, rouge, chers à la marque et clin d’œil au parcours de Tony Yoka lors des derniers Jeux. Son équipe sera également équipée aux couleurs de la marque française de sport, présente, entre autre, auprès de Marcel Cerdan et de Jean-Claude Bouttier au siècle dernier. Yoka « est le symbole du renouveau de ce sport, estime Patrick Ouyi, Directeur Marketing Sportif le Coq Sportif. L’entrainement de boxe est l’un des plus complets, ce qui nous permettra d’accélérer le développement de nos lignes d’entrainement, et d’y apporter jeunesse et modernité ». Après son retour dans le cyclisme en 2012, le tennis en 2014, le football en 2015, le rugby en 2016 et son arrivée dans la F1 en 2018, le Coq Sportif poursuit ainsi son implication dans le sport français.

Le boxeur français reste sous la menace d’une suspension. Sanctionné d’un an avec sursis par sa fédération pour trois no-shows à des contrôles antidopage, le poids lourd pourrait être sanctionné plus durement par l’AFLD.