La ligue nationale de basket (LNB) doit dévoiler sous peu un accord de nommage inédit en faveur de la Pro A, avec le constructeur automobile Jeep (FCA Group).

Pour la première fois de son histoire, le Championnat de France de basket associera son nom à un sponsor : le constructeur automobile Jeep. L’entreprise, qui appartient au groupe Fiat-Chrysler, va accoler son nom au Championnat de France dès la saison prochaine. Le basket français pourra se vanter de partager le même partenaire que la Juventus Turin, le prestigieux club de football italien. Avec ce naming, la Pro A rejoint une liste de compétitions nationales bénéficiant d’un naming avec la Ligue 1 Conforama, la Ligue 2 Domino’s Pizza, la Lidl StarLigue (handball) ou encore la Saxoprint Ligue Magnus de hockey sur glace. La LNB, qui a déjà accueilli comme partenaire majeur cette saison Amazon illustre avec ce nouvel accord sa structuration économique grandissante. La LNB a accru ses revenus au cours des dernières années. Leur montant s’élève ainsi à 16,5 millions d’euros pour 2017-2018, à comparer à 7,7 millions six ans auparavant. Cette progression de 114 % s’explique en premier lieu par la hausse des droits TV, valorisés à 10 millions par saison sur cinq ans depuis 2015-2016 avec SFR. Les droits marketings ont simultanément été portés de 96.507 euros à 1,2 million. Le président de la ligue, Alain Béral, n’avait pas caché le 10 janvier, en marge de la présentation de la situation financière des clubs au titre de la saison 2016-2017, que l’annonce d’un accord de naming allait intervenir « prochainement ». Il avait par ailleurs précisé que la LNB avait décliné trois offres de partenariat, soit parce que les marques en question n’étaient pas en adéquation avec les valeurs que la ligue souhaite incarner, ou bien parce que les montants proposés par les candidats étaient considérés comme insuffisants.