En marge du match qui mettait aux prises les Milwaukee Bucks aux Charlotte Hornets à l’AccorHotels Arena de Bercy, Adam Silver, patron de la NBA, a confirmé qu’un autre match de saison régulière aurait lieu à Paris en 2021. Et plus si affinité.

C’est à ça qu’on reconnaît un événement hors norme. Comme pour la loge présidentielle de Roland-Garros, il fallait être là pour cette première en France. Une pléiade de stars ont contribué à remplir l’AccorHotels Arena de Paris-Bercy : Kylian Mbappé, Neymar, Teddy Riner… Michael Jordan avait fait le déplacement en tant que patron des Charlotte Hornets, Kareem Abdul-Jabbar, champion avec les Bucks en 1971, également ainsi que Tony Parker, symboliquement remercié pour sa carrière en NBA. La ligue américaine ne vient pas seulement pour le plaisir de visiter la capitale. Elle vient aussi faire parler d’elle sur un marché stratégique. La France est le 2e plus gros marché d’Europe en nombre de souscriptions au « NBA League Pass » (plateforme de diffusion des rencontres en ligne), derrière le Royaume-Uni. Avec un total de onze joueurs, la France est aussi le pays européen le plus représenté en NBA et le deuxième au monde, derrière le contingent canadien (16 joueurs).
Le 25 octobre, date à laquelle s’est ouverte la billetterie, plus de 150.000 personnes inscrites pour la pré-vente ont compris que décrocher un billet ne serait pas facile. La demande a explosé l’offre, laissant de nombreux déçus sur le carreau. « La réponse des fans et du monde des affaires a été sans précèdent, résultant en un nombre record de 14 partenaires », confie la vice-présidente des partenariats de la NBA, Vandana Balachandar. Diffusé par beIN Sports, l’événement a attiré une diversité de marques (Beat by Dr. Dre, Foot Locker, Gatorade, Nike, ParionsSport, Tissot, 2K, Yoplait, La Banque Postale ou encore Pringles) qui ont organisé des activités en marge du match.

La NBA est donc prête à renouveler l’expérience. Son patron a confirmé qu’un nouveau match (au milieu de 1.200 rencontres par saison, ndlr) serait organisé la saison prochaine à Paris. «Nous reviendrons. Nous rejouerons l’année prochaine en janvier» annonce fièrement Adam Silver, le commissioner de la NBA. «Paris est une ville fantastique. Tous les joueurs ont joué aux touristes, en prenant des photos de la Tour Eiffel ! Ils ont tous adoré ! Nous reviendrons ici l’année prochaine, avec des équipes différentes. Cette enceinte est merveilleuse. Oui, nous reviendrons, c’est certain !»

A Paris pour 2021 et plus

«Nous ne savons pas encore avec quelles équipes, a-t-il précisé, nous discutons déjà avec plusieurs d’entre elles. Nous avons déjà trop de candidats !» La vraie info est venue ensuite. Adam Silver a laissé entendre que la NBA pourrait poser ses valises dans l’Hexagone un peu plus de deux ans : «Nous serons à Paris pour de nombreuses années, même si pour le moment le seul engagement que nous avons est pour l’année prochaine.»