Le Grand Prix de France de Formule 1, prévu le 24 juin 2018 sur le circuit Paul Ricard au Castellet (Var), dévoile sa charte graphique. Décrytage.

Cette charte graphique mêle « élégance, glamour et modernité ». Le logo sur un fond marine et fushia en biseau est traversé en diagonale par une F1 blanche, reprenant les couleurs du drapeau français, avec le slogan: « Vivez la french course ». « GP de France » est écrit en surimpression avec une police créée à partir des lignes cyan et rouge des fameux « run off » du circuit Paul Ricard. Les bandes d’asphalte barrées de lignes de couleur qui remplacent les bacs à gravier au Castellet, leur surface abrasive ralentit les véhicules en sortie de piste. « Il fallait capitaliser sur un signe distinctif très fort, les «run off» », explique Céline Jobert, DG de l’agence de marketing sportif La Fourmi, chargée des visuels du Grand Prix de France. Il ne fallait « pas les utiliser de façon figurative, l’originalité était de créer une typo singulière, qui permet en un coup d’œil » d’identifier le circuit Paul Ricard. « Le bleu foncé représente la France, le fuschia le glamour et le cyan représente le ciel de notre belle région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) », selon la responsable. La charte graphique mise au point s’inspire « des codes minimalistes et épurés de la +french touch+ reconnus dans le monde entier », a-t-elle conclu. La billetterie doit ouvrir mi-novembre, les tarifs seront de 150 euros pour les enceintes générales, 20 euros les prix les plus bas pour les essais. 65.000 billets seront mis en vente pour chaque journée de l’événement.