La marque américaine Cadillac fera son retour en 2023 aux 24 Heures du Mans et dans le Championnat du monde d’endurance automobile (WEC).

Cadillac, marque du groupe General Motors, s’engagera dans la nouvelle catégorie Hypercar dont les cinq voitures alignées dans l’édition 2021, par trois constructeurs (Toyota, Alpine, Glickenhaus), ont pris les cinq premières places du classement général, dimanche dernier.

Ce sera la première participation officielle de Cadillac au Mans depuis 2002, mais des prototypes portant les couleurs de la marque américaine de luxe ont continué à courir aux États-Unis, dans la série d’endurance IMSA, engagées par des écuries privées. Deux ont déjà été choisies pour accompagner ce programme sur la piste, le Chip Ganassi Racing et Action Express, en liaison avec Dallara, le constructeur italien de châssis de course.

Le constructeur américain va donc rejoindre d’autres constructeurs renommés, comme Toyota, Peugeot, Porsche, Ferrari, Audi et BMW, qui ont déjà annoncé leur prochain retour, en 2022 ou 2023. Bentley et Lamborghini seraient intéressés aussi.

Le plateau de 2023 est déjà très relevé, avec Acura, filiale haute-performance de Honda, l’écurie Glickenhaus créée par le milliardaire américain du même nom et l’équipe ByKolles de Colin Kolles, un ancien team-manager de Formule 1.