Pour la saison 2021-2022, la Fédération Française d’Athlétisme (FFA) et son partenaire principal MAIF lancent la première promotion de trente «Ambassadeurs Sport Planète Athlé». Les licenciés FFA de 18 à 35 ans, engagés pour la transition écologique, sont invités à répondre à l’appel à candidatures afin de bénéficier d’un soutien de leurs actions dans les clubs.

Chaque ambassadeur fera bénéficier son club d’une dotation financière (qui sera de minimum 2.000 €) pour mettre en oeuvre les actions éco-responsables. Lui-même bénéficiera d’une formation et d’un accompagnement dans la mise en place des projets. Il participera également à des actions exceptionnelles (événements, rencontres d’athlètes …). Son rôle sera d’être « acteur de la transition écologique au sein de son club ». Il devra « mettre en place des actions écoresponsables concrètes », avec l’aide de la dotation financière MAIF allouée à son club. Il participera « à la sensibilisation des autres licenciés », créera et animera « une communauté d’acteurs écoresponsables, au sein du club et au-delà » et enfin « relayera au niveau territorial les actions écoresponsables de MAIF et de la FFA ». Les candidatures sont ouvertes aux licenciés FFA de 18 à 35 ans jusqu’au 27 juin. L’annonce des résultats se fera début juillet.

« Depuis longtemps déjà nous partageons avec la FFA un objectif commun, celui de faire du sport une activité responsable et meilleure pour la planète, se félicite Dominique Mahé, Président de MAIF. Ce programme d’ambassadeurs écoresponsables que nous portons ensemble est une avancée supplémentaire pour y arriver. Qui de mieux que la nouvelle génération pour porter ce message et le transmettre à travers tout le territoire, afin que chacun prenne conscience des enjeux environnementaux. Le rôle de MAIF Sport Planète, c’est aussi à travers ce type de programme, d’accompagner nos partenaires dans leur transition écologique, en sensibilisant et mobilisant le plus grand nombre de pratiquants. »

L’objectif de ce programme est de construire un maillage national de « transformations écologiques », impactant « concrètement, quotidiennement et durablement l’ensemble des territoires, grâce au soutien d’un réseau d’acteurs engagés et inspirants, capables de sensibiliser et de mobiliser autour d’eux les clubs et leurs licenciés », expliquent la FFA et son partenaire. In fine, il vise « à créer une véritable culture de l’écoresponsabilité dans chaque club FFA, une transformation des habitudes de vie au sein du club par l’ensemble des licenciés, pour une appropriation et une prise en main des questions environnementales par tous ».