Sponsoring.fr

Rugby / Pro D2

imprimer cet article

L'US Dax se professionnalise

Vendredi 12 avril 2013 - 18:06

Le club de rugby de l'US Dax se bat actuellement pour rester en Pro D2. "Il nous reste 4 matchs pour s'en sortir après une saison laborieuse, mais je suis optimiste", commente son président, Gilbert Ponteins ,qui passera la main en juillet prochain "mais restera au conseil de surveillance du club", avertit-il. Pour bien montrer son engagement, il est venu récemment à Paris présenter la politique du club dans les prochaines années.

"Les chances de jouer durablement dans le haut du tableau de la Pro D2, et viser une montée en Top 14, signifie qu'il nous faut un budget de 6 millions d'euros (4,8 millions cette saison)", calcule Gilbert Ponteins. Pour y parvenir, le président, qui dirige un complexe thermal dans l'agglomération dacquoise, mise sur deux atouts. D'abord, une politique de sponsoring plus agressive. "Nous visons sur environ 645.000 euros de recettes de partenariat", dit-il. Dans cette politique, il s'appuie notamment sur le carnet d'adresse d'un homme d'affaires bien connu dans le milieu du rugby, Marcel Assoun. "Je souhaite mobiliser les entrepreneurs landais installés à Paris et dans les grandes métropoles, qui généralement ont gardé des attaches dans les Landes et la culture rugby", explique ce dernier.

L'autre grande affaire concerne la rénovation du stade Maurice Boyau. "Il s'agit d'un investissement privé couplé à un programme mixte intégrant un centre commercial de 30.000 m2, explique le président Ponteins. Soit un investissement total de 55 millions d'euros porté par les groupes Vinci et Redeim". La rénovation proprement dite du stade est chiffrée à 20 millions d'euros, permettant d'accueillir 8 à 10.000 places assises sur trois tribunes, 40 loges privatives pour 550 places, un espace VIP de 1.500 m2, 5 salons. Tout ceci dans le but de séduire les futurs partenaires bien entendu.

Alain Echegut